Vivre une chose à la fois

Ceci n’est pas vraiment un article, mais plutôt le partage d’une réflexion sur la « capacité » à savoir faire plusieurs choses à la fois souvent perçue comme un véritable « don ».

On s’en vante souvent ou au contraire on le reproche à certains : « Tu ne sais donc pas faire plusieurs choses à la fois ?! ». Et si c’était ces personnes qui avaient finalement tout compris : « faire les choses en pleine conscience« , une à une, l’une après l’autre.

Personnellement, dès mes premières années dans le monde du travail j’ai du apprendre à faire 36 choses simultanément : manger-faire la commande d’un établissement-renforcer l’équipe-répondre au téléphone pour les jours les plus calmes, j’ai ensuite tiré cette « habitude » dans ma vie quotidienne. Combien de fois me suis-je pas rendue compte avoir déjà fait quelque chose sans m’en souvenir ? Un millier. Au moins.

Je suis depuis trop longtemps rentrée dans le moule de la multifonction où l’on exige d’être performant, mais finalement, cette performance, à qui profite-t-elle ? A moi ?

Avec le recul, je peux affirmer un grand non. Cela profitait à un patron, profitait aux personnes vivant à mes cotés, mes amis, mais rarement à moi, ni à ma santé.

Puis le problème c’est que souvent, en étant partout à la fois, on est juste nulle part, on se perd, on s’y perd puis on se déconnecte de soi.

Je me rééduque donc à faire les choses une à une, j’essaie de ne pas y voir de perte de temps car c’est en vérité, tout le contraire !

J’ai encore beaucoup de travail à faire pour me déprogrammer mais je pense être sur la bonne voie !

Astuces & situations à vivre pleinement dès à présent :

  • Commencer par éteindre son portable de temps en temps.
  • Prendre ses repas au calme, sans la télé, sans portable, en appréciant le gout des aliments, leur texture, et remercier la main qui a cuisiné.
  • S’aérer,  la nature est la meilleure des thérapies ! L’observer, la respirer, l’écouter, tout simplement.
  • S’essayer à la méditation, au yoga, tai chi, … pour renouer avec soi.

« Si tu bois, bois. Si tu marches, marches » – Proverbe Zen