Nettoyage de printemps & Foie !

Nous y voilà, arrivée du printemps signifie invasion des cures “détox”: magazines, magasins bio, télé, nous sommes bombardés de nouvelles potions censées nettoyer notre foie et relancer notre organisme. Pourquoi pas, mais laquelle choisir ?

Mon avis est que le plus simple et le plus naturel sont souvent les meilleurs alliés. Evitez les complexes miraculeux aux 1001 ingrédients d’origines exotiques.

La sève de bouleau n’a plus à faire ses preuves, utilisée depuis des millénaires (les peuples nordiques en faisaient des cures annuelles) elle vient drainer en douceur et relancer les fonctions hépatiques et rénales. De plus, elle est reminéralisante, ce qui est intéressante vu le stress ambiant et naturellement anti-inflammatoire ! C’est un « produit » très complet et entièrement naturel. Vous en trouverez sous plusieurs conditionnements en magasins Bio. Pour plus d’éthique, préférez-la locale 🙂

A ceux qui diront « si on mange bien, on a pas besoin de détox », je répondrais que je ne suis pas d’accord, car en 2021, on a beau faire un maximum pour avoir une hygiène de vie proche de la perfection, mais :

  • l’air que l’on respire restera malheureusement pollué (pollution/poumons/sang/foie)
  • notre alimentation même bio et nos eaux ne seront plus 100% propres

Sans oublier :

  • le stress oxydatif
  • la fatigue
  • les hormones (bonus si contraception hormonale)
  • les éventuels médicaments
  • l’alcool, le tabac, les drogues, …

Qui viennent petit à petit encrasser ce merveilleux organe qu’est le foie… donc, oui, une petite cure de nettoyage n’est ni un luxe, ni « une mode ».

 

 Le foie, ici et ailleurs :

Situé du coté droit de l’abdomen, sous les cotes, c’est l’un des organes les plus volumineux de notre organisme. En bonne santé, il assure de nombreuses fonctions dont nous ne retiendrons ici que celle d’émonctoire = filtrages des toxines (alimentaires, médicamenteuses, tabac…), de production d’enzymes digestives, de redistribution des nutriments par voies sanguines et de la création d’anticorps. Vous comprenez maintenant l’importance d’un foie en bonne santé !

D’un point de vue médecine traditionnelle chinoise, une partie de notre âme est hébergé par cet organe, on dit aussi qu’il relie notre esprit/conscience à notre corps, d’où l’intérêt dans cette médecine d’avoir un foie en bonne santé.

Il tient, entre autre, une place importante dans la santé du cycle féminin et de la qualité de sommeil.

Les émotions qu’il hébergera en cas de déséquilibre seront la colère, l’agressivité, la timidité pouvant aller jusqu’au manque d’estime de soi …

 

Les principes de bases à garder en tête :

Il ne faut pas nécessairement attendre le printemps pour nettoyer et soutenir son foie, on pourrait envisager une cure aux changements de saisons ou tout simplement après un traitement médicamenteux avec d’autres alliés que la sève de bouleau dans ce dernier cas.

En cas de grosse fatigue, demandez conseil à un spécialiste, certaines cure peuvent venir épuiser l’organisme.

Au quotidien, dès aujourd’hui :

En association à une cure ou tout simplement dans l’idée de mettre toutes les chances de son coté pour un bon fonctionnement hépatiques, on commencera par réduire (ou si possible supprimer) :

  • Les cuissons grasses, fritures, et les aliments riches en graisses saturées ainsi que les aliments raffinés/transformés
  • L’excès de sucre
  • Les viandes grasses et les charcuteries débordantes de graisses saturées et de cholestérol
  • Les céréales transformées (préférez les céréales complètes et élargissez vos horizons)
  • Café et thé noir avec modération (1 à 2 tasses par jour)
  • L’alcool
  • Le tabac et les drogues

Le foie se régénère pendant notre sommeil, le repas du soir devra donc être léger et ingéré au-moins 2 heures avant le coucher. Foie encrassé ou surchargé = sommeil de mauvaise qualité et c’est la boucle infernale car la fatigue viendra charger votre foie …

Petite astuce pour laquelle votre foie vous remerciera : une bouillotte chaude tous les soirs après le repas sur la région hépatique permet de désengorger l’organe, été comme hiver.

 

Les aliments “bénéfiques” pour notre foie :

La banane, le melon, la pastèque, le citron et le pamplemousse. Tous possèdent des propriétés antioxydantes, citron et pastèque sont également source de vitamine C fortement appréciée par l’organe.

La carotte dont le beta-carotène protège le foie, la tomate riche en vitamine C et E. L’asperge, l’avocat, le poivron, les champignons de Paris. Les choux, le brocoli, les épinards, sources d’acides foliques et vitamine B. L’ail, l’oignon et le poivre de Cayenne.

Cette liste n’est certainement pas exhaustive mais donne déjà une idée d’aliments à (ré)intégrer à son alimentation pour favoriser le bon fonctionnement et la bonne santé de votre Foie.

 

Mais encore :

L’eau ! Elle participe, entre autre, à éliminer les toxines par les reins, boire tout au long de la journée plutôt qu’une grande quantité en deux fois sur 18 heures.

Le thé VERT, moins riche en caféine que le café et en théine que le thé noir, il est également source d’antioxydants.

Commencer la journée par un verre d’eau tempérée avec le jus d’un demi citron, désengorgeant pour le foie et basifiant notre équilibre acido-basique.

Pensez également à vos modes de cuisson, la cuisson vapeur étant l’idéal et limitez les sauces sans pour autant vous priver.

 

Coté thérapies manuelles :

 En shiatsu ; en travaillant les méridiens appropriés aux changements de saisons (passage dans la saison du bois associée au foie et la vésicule biliaire), nous relancerons les fonctions de ceux-ci.

En massage du ventre ; par une action douce et locale, nous relancerons et stimulerons les fonctions digestives et dépuratives. Prise de rendez-vous ou renseignements en cliquant ici.

 

A bientôt !

 

Julie Mourembles