Lampe à cristal de sel ?

Connaissez-vous les lampes en cristal de sel ?

Ces petites merveilles, en plus de créer une atmosphère plutôt apaisante rééquilibrent et assainissent l’air en agissant sur les ions positifs. Ions négatifs/positifs, la base du principe sans faire un cours de physique : Les ions négatifs nous relaxent, nous rechargent. Les ions positifs, nous stressent et nous épuisent. Le manque d’ions négatifs et la surcharge d’ions positifs seraient responsables de certains maux : fatigue chronique, insomnie, états dépressifs, maux de tête, nausées, problèmes de peau, problèmes de concentration, nervosité et j’en passe.

Mais d’où viennent ces fameux ions positifs alors ?

Tout simplement de notre environnement d’humain du 21eme siècle. Nos ordinateurs, imprimantes, chauffages électriques, appareils ménagers, consoles de jeux, appareils « connectés » sans oublier nos téléphones.

Comment s’en débarrasser, ou du moins, harmoniser tout ça?

D’abord en s’aérant ! Une journée à la mer, rien de mieux, une balade en forêt, un bord de lac, la nature est généreuse ! Ensuite, un ionisateur ou une lampe en cristal de sel…

Lampe en cristal de sel ?

En chauffant, le sel va absorber l’humidité ambiante créant à sa surface un voile humide de sodium (positivement chargé) et de chlorure (chargé négativement), se neutralisant et équilibrant l’atmosphère. En gros, notre petite lampe se transforme en un diffuseur d’ions négatifs rééquilibrants. Évidemment, la capacité d’une lampe sera moindre qu’un ionisateur ou d’un week-end en Bretagne vous vous en doutez… Ceci dit, attention de ne pas tomber dans l’excès avec des lampes trop grosses ou en trop grand nombre dans une pièce. N’oublions pas que notre corps est composé d’environ 65% d’eau, cela pourrait causer sécheresse cutanée mais aussi…constipation. Équilibre, quand tu nous tiens ! 🙂

Où en trouver :

Dans les magasins bio, bien-être comme Dame Nature en Belgique, faites attention toutefois à la qualité de votre lampe, il existe de nombreuses « imitations » qui sont en réalité un mélange de plastique et autres produits chimiques n’ayant comme objectif que l’attrait décoratif…

Et pour les âmes bricoleuses, pourquoi ne pas la faire vous-même ? Julie Mourembles  Pour réagir à l’article, c’est par ici !