Chi Nei Tsang, la vision des Sages Taoïstes.

Les sages taoïstes de l’ancienne Chine avaient remarqué que l’obstruction des organes internes se manifestait par la formation de nœuds dans l’abdomen, le centre des fonctions vitales de notre corps, empêchant ainsi la libre circulation de l’énergie vitale : le Chi.

Les émotions négatives comme la peur, la colère, la rumination, la rancœur, l’anxiété, la tristesse, la dépression, le stress, l’inquiétude ainsi que les drogues (tabac, médicaments, alcool, …) et les mauvaises habitudes alimentaires nourrissent et forment ces obstructions donnant naissance aux maux et inconforts que nous connaissons, y compris certaines douleurs lombaires !

Il faut savoir que les organes internes renferment en plus du Chi, l’essence de la force spirituelle de l’être humain, mais également les lignes énergétiques qui préservent l’intégrité du corps et lui confère sa structure.

L’ensemble des manipulations étudiées et exécutées par ces Sages Taoïstes formant le Chi Nei Tsang, venaient libérer les organes de leurs toxines, levant les blocages et redonnant ainsi une libre circulation du Chi permettant de retrouver sérénité d’esprit et confort digestif.

Un être humain au hara (abdomen) libéré est au être bien dans son corps, bien dans sa tête, un être rayonnant et respirant !

Julie Mourembles

WhatsApp chat